• Lieux et Monuments

    Lieux et monuments : L’église Notre Dame de l’Assomption

    Le quartier de Reynier est l’actuel centre de la commune depuis 1792, date du transfert du siège de la municipalité mais la mairie n’y a été construite en face de l’église qu’en 183l. On sait que venant de la colline de Six-Fours, les habitants sont descendus dans la plaine à partir du XVIe siècle, et se sont installés aux alentours en ordre très dispersé, pratiquement un hameau par famille. L’emplacement de Reynier, dénommé quartier des Rainetes*en 1646 (Bouisson), n’était pas le plus évident, car la zone était marécageuse le long du ruisseau du Pontillot.  Cette zone a été drainée et l’agriculture, principale activité des nouveaux habitants a pu s’y développer. On…

  • Lieux et Monuments

    Lieux et monuments : La chapelle Notre-Dame de Pépiole

    Pépiole un lieu-dit Au nord est de la colline du fort, entre deux zones d’activités, une autoroute et une voie ferrée…on peut découvrir une oasis de verdure, “Pépiole”, et parmi les oliviers, une petite chapelle, Notre Dame de Pépiole; en contrebas vers la Reppe une bastide ancienne. Pépiole : Une chapelle Chapelle à l’architecture originale… Trois nefs et trois absides et des pierres apparentes. Des vitraux en « culs de bouteilles » et des dimensions modestes… La chapelle et son histoire. Histoire récente: 1956 : le père Charlier un bénédictin belge découvre cette chapelle et se lance avec un groupe de bénévoles dans une restauration d’envergure…grattant la totalité des enduits extérieurs et intérieurs…et…

  • Nos Articles

    L’usine des tuileries Romain Boyer à la Coudourière

    Histoire de la tuilerie Romain Boyer de 1901 à 1967 au quartier de la Coudourière à Six-Fours. Une industrie des céramiques qui a fait vivre des centaines d’ouvrières et d’ouvriers, souvent d’origine italienne pendant trois quart de siècle. L’usine des Tuileries Romain Boyer D’après le cadastre napoléonien de 1829, sur le site de la Coudourière, une activité artisanale de  fabrique de tuiles existait déjà avec quatre exploitations saisonnières des familles Coupiny, Meille et Martinenq. En 1900, Etienne Boyer intéressé par le site de la Coudourière, riche en argile de bonne qualité, fait l’acquisition de 50 hectares de terrain et crée la société des tuileries Romain Boyer. La construction de l’usine…

  • Nos Articles

    Repères : Le « grand Six-Fours » et ses cadastres antiques

    Préambule En analysant les images et photographies aériennes, les cartes et en vérifiant les données sur le terrain, les historiens peuvent identifier les traces fossilisées depuis des millénaires des cadastres antiques : limites de parcelles, tronçons de voies, levées de terre, murets de pierres, drains… qui ont survécu durant environ deux millénaires. Plusieurs ouvrages d’auteurs romains comme Hyginus Gromaticus et quelques vestiges des cartes  cadastrales romaines (« formae »)comme ceux trouvés à Orange permettent aussi d’affiner nos connaissances sur ce sujet. Cadastres romains : Principes généraux Dans l’Antiquité, dès le Ille siècle, les “agrimensores” établissent au rythme de la conquête romaine des cadastres dans tout le bassin méditerranéen. La division du terrain s’effectue par…

  • Nos Articles

    Repères : la Chapelle de Pépiole

    Une Histoire millénaire Quelques repères historiques et archéologiques à propos de la chapelle Notre Dame de Pépiole       Voir aussi la conférence faite le 21 avril 2021 “Notre-Dame de Pépiole : connaissances et incertitudes”Ainsi que l’article “découvrir la chapelle Notre dame de Pépiole”Antiquité : Les grecs de Marseille depuis le IV° siècle avant J.C. puis les romains à partir de 49 av J.C. dominent la région de l’actuel  Six-Fours…Principale agglomération : le port du Brusc , Tauréïs grec ou Tauroentum romain.Les Romains mettent en valeur le territoire  à grande échelle, traçant  un réseau routier et cadastrant les terres agricoles…. A Pépiole, le matériel recueilli indique une occupation du 1er siècle…

  • Nos Articles

    Jules Meurey, photographe à Six-Fours

    Jules MEUREY (1888 – 1972) Photographe à Six-Fours de 1933 à 1956, Un témoignage important sur son époque Jules Meurey  naît à Nancy, le 12 octobre  1888,  au 118, rue de Strasbourg. Ses parents tiennent un salon de coiffure à cette adresse.  Jules Meurey après obtention du certificat d’études  en 1900,  travaille avec ses parents et apprend le métier de coiffeur.   Jules Meurey à Nancy. (photo, famille Meurey) De 1909 à 1911, il effectue son service militaire au 69ème Régiment d’Infanterie. Marié au printemps 1914 à  Alice Varnier, il est mobilisé début août 1914. Affecté à nouveau au 69ème RI, il participe du19 au 20 août 1914 à la…

  • Nos Articles

    La Seconde Guerre Mondiale à Six-Fours : une commune dans la tourmente (septembre 1939- août 1944)

    Auteurs : Jacqueline Viollet-Repetto et Claude Majastre [1] En 1939, Six-Fours La Plage compte environ 4000 habitants. C’est une commune essentiellement agricole (vignes, cultures maraîchères l’été et florales l’hiver) où vivent, cependant, un grand nombre d’ouvriers travaillant à l’arsenal de Toulon ou aux Forges et Chantiers de la Méditerranée. 1. De la mobilisation à la signature de l’armistice (août 1939 – juin 1940) Le 1er septembre 1939, l’invasion de la Pologne par les troupes allemandes sonne le glas de la paix. L’ordre de mobilisation générale est donné. Tandis que le Royaume-Uni et la France déclarent la guerre à l’Allemagne le 3 septembre, le Var est placé dans la zone des armées et…